Ray Johnson, ohne Titel (Picasso Queen), 1973. Mischtechnik auf Pappe, Museum Frieder Burda ©Ray Johnson Estate New York, 2017

Ray Johnson

Picasso Queen
09 décembre 2017 – 21 mai 2018

La présentation à découvrir dans la mezzanine du Musée Frieder Burda se compose d’une vingtaine de collages réalisés par l’artiste américain Ray Johnson (1927-1995).

Œuvres annonciatrices du pop art, ces travaux sont de vrais enchantements encore peu connus du grand public, tandis que ce grand artiste jouit d’une réputation  légendaire dans le milieu des arts où il occupe une place à part en tant que créateur de l’art postal. Après avoir terminé ses études au Black Mountain College, célébre université d’avant-garde en Caroline du Nord, Johnson s’installe en 1948 à New York où il commence en partant du collage dadaïste à développer ses moticos ; ce sont des collages ludiques de petit format dans lesquels il décline des processus d’abstraction formels à l’aide de délicats dessins, coupures de journaux, revues, annonces, logos de marques et éléments aléatoires qu’il réunit pour en faire d’absurdes joyaux. 

En ayant eu recours dès le début des années 1950 aux médias de masse américains et en intégrant la culture populaire dans son travail, il devance avec verve et esprit les icônes du pop art tels Andy Warhol. Jasper Johns ou Robert Rauschenberg.

Les travaux exposés font partie des fonds de la Collection Frieder Burda et du Ray Johnson Estate à New York.

Cette exposition parallèle répond au principe déjà suivi précédemment qui consiste à montrer des pièces individuelles de la Collection Frieder Burda sous un éclairage chaque fois renouvelé dans le cadre des présentations successives. La mezzanine devient ainsi, au coeur du musée, un lieu vivant d'observation et de réflexion permettant au visiteur de s'imprégner des multiples facettes de la collection.

GALERIE

VUE