Ernst Ludwig Kirchner, Liegender blauer Akt mit Strohhut, 1909, Öl auf Karton, 68 x 72 cm, Privatsammlung

Die Brücke

17 novembre 2018 – 24 mars 2019

Les œuvres très colorées de l’expressionnisme allemand sont un élément primordial de la Collection Frieder Burda. Il importait donc, après l’exposition consacrée au Blauer Reiter en 2009, de montrer à Baden-Baden le deuxième groupe influent de ce courant artistique également, Die Brücke. L’exposition réunissant quelque 120 œuvres, dont 50 tableaux prestigieux, permet de donner un aperçu de l’œuvre de Ernst Ludwig Kirchner, Erich Heckel, Karl Schmidt-Rottluff, Max Pechstein et Emil Nolde.

Fondé en 1905 à Dresde, Die Brücke marque le passage à l’art moderne en Allemagne. L’orientation stylistique, en rupture avec la peinture traditionnelle et avec tout critère académique, fut rapidement appelée « expressionnisme ». Outre ses solutions artistiques innovantes, l’expressionnisme incarnait aussi une nouvelle attitude face à la vie.

Forme et couleur furent subordonnées à l’expression pure. La nature visible est certes présente dans les tableaux du Brücke, mais elle y sert de vecteur à des sensations intérieures et fait apparaître des forces émanant de l’âme et de l’esprit. Ce n’est pas une reproduction des choses qui voit le jour, mais le signe d’une représentation intérieure. La réalité visible est déformée et transformée pour être réduite à l’essentiel. La couleur elle-aussi est soumise à un processus d’abstraction. Appliquée largement et sans retenue, elle s’affranchit de la teinte naturelle de l’objet peint et devient autonome. L’expressionnisme du Brücke ne se limita cependant pas à la peinture, et le dessin, l’aquarelle et la gravure furent tout aussi décisifs pour développer ce nouveau style.

L’exposition met l’accent sur les années situées entre la création du groupe en 1905 et 1914, l’année ayant suivi la dissolution du groupe et la fin de la période classique de l’expressionisme liée à la Première guerre mondiale. Dix ans après, elle constitue maintenant la première présentation de grande ampleur consacrée au Brücke. Le Musée Frieder Burda-Baden montre, aux côtés de nombreux prêts du Brücke-Museum de Berlin, des travaux faisant partie de sa propre collection ou provenant de plusieurs autres musées allemands et internationaux. Il convient de souligner également la présence d’œuvres issues de collections privées dont certaines n’ont pas été montrées en public depuis de nombreuses années. Le commissariat de l’exposition est assuré par Magdalena M. Moeller, pendant de longues années directrice du Brücke-Museum Berlin, et spécialiste des débuts de l’art moderne, en particulier de l’expressionnisme allemand.

GALERIE

VUE