ExpositionsExpositions

En coursEncours




ARNULF RAINER

RÉTROSPECTIVE

28 février - 3 mai 2015


Son travail sur des images déjà existantes mis au point dans les années 1950 a rendu Arnulf Rainer, artiste né en 1929 à Baden près de Vienne, célèbre dans le monde entier. En collaboration avec l’Albertina de Vienne, le Musée Frieder Burda consacre à cet artiste de renom international une importante rétrospective à l’occasion de ses 85 ans ; les étapes essentielles de son travail complexe y seront présentées grâce à des œuvres-clés. La recherche intense de nouvelles voies artistiques menée par Rainer, tout comme ses stratégies fascinantes et ses approches expérimentales font de lui l’un des artistes les plus influents de notre temps.

 

Outre les travaux issus de la Collection Frieder Burda, qui en possède un large ensemble, l’exposition comporte des oeuvres mises à disposition par des musées internationaux et des prêteurs privés. L’éventail s’étend de ses premières oeuvres avec les « créations centrales », les « surpeintures » et crucifixions, aux travaux les plus récents en passant par les auto-représentations des Face Farces et Body Poses et leurs remaniements, les masques mortuaires et les peintures voilées. Enfin, des travaux réalisés récemment sont également présentés.

GEORG BASELITZ

ŒUVRES DE LA COLLECTION FRIEDER BURDA
28 février - 3 mai 2015

Georg Baselitz compte parmi les artistes les plus influents de notre époque et sa virtuosité, son caractère prolifique, suscitent un enthousiasme sans cesse renouvelé. Il est présent dans la Collection Frieder Burda avec quatorze tableaux et deux sculptures qui permettent une bonne lecture de son évolution depuis 1963.

Dès les années 1960, Baselitz conteste, tant en matière de style que de thématique, le dogme académique du non-figuratif qui alors fait loi. Ses portraits, réalisés au milieu des années 1960, de Héros expressifs et massifs, reflètent l’état émotionnel intérieur de l’artiste tout comme le positionnement général de la génération d’après-guerre. Des aspects formels occupent ensuite une place de plus un plus importante dans sa peinture, et de son exploration du rôle à donner à la forme et la couleur dans l’art résultent en 1966 ses tableaux-fractures, dans lesquels les motifs sont découpés, fragmentés et recomposés. À partir de 1969, Baselitz fait subir un changement littéralement renversant au contenu du tableau. La perception est détournée de l’image et dirigée sur l’organisation de la forme et de la couleur dans le tableauÀ ces travaux puissants succède dans les années 1990 un nouveau mode d’expression, et des œuvres d’une légèreté inhabituelle aux couleurs diluées voient le jour, tandis qu’à partir de 2005 l’artiste reprend des motifs importants de son parcours artistique et les soumet à des réinterprétations virtuoses.

Les œuvres de Georg Baselitz seront montrées parallèlement à la grande rétrospective d’Arnulf Rainer. Cela permet aux visiteurs de découvrir les points communs des deux artistes tant pour leurs sujets que pour leur manière de peindre.