ExpositionsExpositions

En coursEncours

HEINZ MACK. LUMIÈRE OMBRES

16 mai - 20 septembre 2015

La grande exposition d’été en 2015 montrera les reliefs de Heinz Mack (*1931), œuvres  représentatives de son travail plastique et pictural. Mack fonde en 1957/58 en compagnie de Otto Piene le groupe ZERO, auquel se joint peu après Günther Uecker. Il participe à plusieurs reprises à la documenta et représente l’Allemagne en 1970 à la Biennale de Venise. Le thème artistique central de son œuvre aux multiples aspects demeure la représentation de la lumière dans ses manifestations les plus diverses.

Dans ses sculptures non figuratives et tout particulièrement dans ses reliefs, Heinz Mack trouve sa forme spécifique de traitement de la lumière. Il n’a pour ce faire pas uniquement recours au jeu animé de l’alternance entre l’éclairage et les ombres, et utilise divers matériaux, la plupart d’entre eux brillants, pour travailler sur la lumière.

Mack commence son travail sur les reliefs au milieu des années 1950, et le poursuit depuis en se servant des matières et des techniques les plus diverses. Les œuvres vont des petits formats maniables aux larges espaces dessinés sur le sable du désert. Heinz Mack devient ainsi l’un des protagonistes du « Land Art », tendance de l’art contemporain qui s’est affirmée depuis la fin des années 1960 en réaction à l’élargissement de notre horizon par l’exploration spatiale.

La structure plastique des surfaces, les diverses réactions à la lumière des matériaux choisis, reflètent la lumière, l’absorbent et la diffusent. Ainsi naissent des structures d’une clarté convaincante et étonnamment vivantes. L’exposition montre des travaux issus de toutes les phases de l’œuvre de Heinz Mack et a été élaborée en étroite collaboration avec l’artiste lui-même.


EN PARALLÈLE

FONTANA, ZERO ET LES RÉPERCUSSIONS

Le Musée Frieder Burda abritera parallèlement une présentation consacrée au groupe ZERO. Ce rassemblement d’artistes fondé en 1957/58 par Heinz Mack et Otto Piene, rejoint en 1961 par Günther Uecker qui en sera l’un des piliers, développe des visions optimistes et des concepts innovateurs visant à dépasser les genres et techniques traditionnels. Des matériaux inhabituels tels que la résine synthétique, l’aluminium, le verre et les clous deviennent alors des objets monochromes, le feu est utilisé comme moyen d’expression pictural dans de vibrants tableaux de fumée, et des objets miroitants sont assemblés pour créer des espaces visuels expérimentaux.  Parallèlement à des principes picturaux assurant une dynamique - tels que la trame, la structure, les séries et le rythme-,  la lumière et le mouvement deviennent des moyens d’expression majeurs. Des compagnons de route de ZERO, ou des artistes ayant participé à des expositions internationales du groupe, tels Adolf Luther ou Christian Megert seront également représentés.

L’exposition permettra en outre de voir des travaux de Lucio Fontana et Yves Klein, artistes ayant donné une impulsion capitale non seulement aux membres du groupe ZERO mais également à toute la génération d’artistes qui suivit. Particulièrement représentatifs de cette génération, Gerhard Richter, Imi Knoebel et Günther Förg seront présents au travers d’œuvres faisant partie de la Collection Frieder Burda.